Tous avec Mathieu

neurofeedback, 2ème partie !

17 Janvier 2011, 11:58am

Publié par Tous Avec Mathieu

Au début de l'été 2010 j'ai fais ma première séance de neurofeedback (NFB) à Chantilly, et les effets du système ont vite été ressentis (vous trouverez l'explication de la méthode à l'avant dernière page du blog). Je me sentais reboosté après la séance, la fatigue que je traine avait pas mal disparue. J'ai donc continué de faire les trajets dans l'Oise, pour voir ce que çà pouvait encore m'apporter, à chaque séance de NFB le cerveau travail. Surprise... Une nuit je me réveille alors que je venais de rêver. Je ne faisais plus de rêves ou très peu depuis l'accident, et depuis ce jour là des rêves (et cauchemars !) il s'en passe quasiment toutes les nuits. Petit progrès dû au NFB ? Cà, personne pourra le dire...

Une séance de NFB chez un praticien coûte entre 60 et 90 euros (tarif pris en charge à hauteur de 1000 euros par l'association 9 de coeur pour tous ses adhérents). 

NeurOptimal, conçu et réalisé par le docteur Val Brown, PhD et sa femme, Sue Brown, PhD dans les années 2000 réserve encore beaucoup d'effets inexpliqués mais réellement présents !! Je me suis donc tourné vers un achat du système, j'ai reçu l'équipement après une longue négociation avec le formateur.

Une nouvelle version est sortie cet été, NeurOptimal Autonav. Cette version finale V2 totalement autonome est géniale, car il suffit de poser les capteurs, et le travail entre le cerveau et l'ordinateur se fait seul !

 

 

Quels sont les problèmes soulagés par le neurofeedback ?

Le cerveau est toujours capable d'apprendre, quel que soit son état et c’est cet apprentissage qui entraîne des changements d'organisation qui peuvent avoir des effets dans des domaines très différents...

Pour les enfants, jeunes ou adultes handicapés (IMC, AVC...) ou polyhandicapés, souffrant de problèmes moteurs ou psychiques, de rigidité, de spasticité, d’épilepsie, d’autisme, de troubles du comportement, d’allergies...

Et pour les personnes souffrant de : troubles du sommeil, stress, phobie, angoisse, TOC, manque de confiance en soi, trouble de l’attention, de la concentration ou de la mémoire, hyperactivité, anorexie et boulimie, bégaiement, bruxisme, acouphènes, trichotillomanie, syndrome d'Asperger, schizophrénie... Le principe du neurofeedback s’adresse à tous. Une information est donnée au cerveau sur son propre fonctionnement, le cerveau se réorganise et ses capacités d’autoréparation et d’autorégulation sont mises en œuvre. Ce qui entraîne un mieux être de la personne.

On peut aussi parler du neurofeedback en termes positifs en disant qu'il peut aider à améliorer l'attention, la capacité de concentration, la mémoire, le quotient intellectuel (les processus de réflexion devenant plus fluides), la créativité, l'intuition, le "potentiel spirituel", etc.

C'est pourquoi le neurofeedback est utilisé pour l'entraînement des professionnels de haut niveau (artistes, sportifs, cadres d'entreprise...) ou pour la méditation.

Source: http://www.sourire-espoir.org/

 

Voici un blog très intéressant de ma praticienne (merci pour tous vos conseils, au passage :D) regroupant des témoignages et explication du NFB

http://neurofeedback-europe.over-blog.com/

Commenter cet article

Tous Avec Mathieu 24/01/2014 10:48

Bonjour
un grand merci pour les encouragements !!!
concernant le NFB, au début je me suis mis à rêver de nouveau, c'était qqc d'extraordinaire pour moi.
j'ai acquis le système Zengar pour faire des séances le plus régulièrement. je ne vois peu d'évolution, mais je "sens" mon cerveau travailler et certains que çà m'apporte inconsciemment !
c'est comme tout il faut pratiquer pour voir du changement.
je te conseil d'essayer d'abord auprès d'un praticien NFB formé bien sûr
amitiés

Jogi 23/01/2014 13:58

Cher Mathieu,
J'ai vu sur facebook tes progrès ! bravo pour ton courage et ta ténacit !
Est ce que le neufeedback t'a apporté quelque chose parceque beaucoup en parle comme de quelque chose de formidable. Je suis moi même intéressée.
Merci beaucoup pour ta réponse.
Yamina